Archives quotidiennes :

Les fichiers temporaires, ces red shirts de la programmation

enlist-red-shirt2Dans la série télévisée Star Trek, les agents de sécurité sont reconnaissables à leur gilet rouges, c’est pour cela qu’on les appelle couramment les red shirts. Le souci avec ces personnages, c’est qu’ils ont une fâcheuse tendance à mourir dès leurs premières minutes à l’écran (pour une raison différente à chaque épisode), ainsi, les personnages principaux (récurrents) se rendent compte du danger imminent sans subir eux-mêmes de dommages (pratique, scénaristiquement, non ?). Il s’agit souvent de leur unique rôle dans l’épisode, et on ne connaît parfois même pas leur nom.

De manière assez inattendue, on peut trouver des similitudes entre un redshirt de Star Trek et un fichier temporaire en programmation : on en a besoin dans un contexte particulier, son nom ne nous intéresse parfois même pas, et il se doit d’être détruit à la fin, lorsqu’on en a plus besoin.

Cette fois, je vas parler des fichiers temporaires, d’une astuce et de quelques fonctions pour les gérer facilement en C. Notez bien: on est en environnement Linux. Il n’est pas garanti que ça marche (voire même c’est sûr, certaines choses ne marcheront pas) sur Windows ou ailleurs.

Lire la suite