Puisque Pando vous a montré Sir Panda, j’imagine que c’est mon tour de vous mettre une plus grande version de Lady Loutre. Je ne l’ai pas utilisée comme avatar, mais puisqu’elle apparaît sur la bannière du blog, elle a quand même le droit de cité.


Profitez-en bien car vous ne verrez pas souvent mes gribouillis sur le blog. Ayant passé une bonne partie de mon adolescence entourée de gens fabuleusement doués en dessin (et travaillant beaucoup leur talent) j’ai tendance à complexer quand il faut faire jouer les crayons. Il faudra que Pando insiste beaucoup le jour où il voudra une version 2.0 pour changer la bannière du blog 😉

Sinon, pas grand chose à dire sur ce dessin. Niveau matériel hé bien… Un critérium 0.5 HB qui passait par là et une feuille de papier machine qui trainait dans l’imprimante. Pour l’inspiration, ne connaissant point l’anatomie de la loutre par coeur et ayant un sens de la mode proche de zéro, je tiens à remercier Google image et quelques blogs de reproductions de gravures de mode dont j’ai oublié de noter les liens. J’ai mélangé le tout dans un joyeux bazar d’incohérences historiques (de toute façon, une loutre, ce n’est pas censé s’habiller, à la base…) et voila le travail !

Et non, je ne tenterai pas une mise en couleur 😉

Lady loutre

Lady loutre

Lady Loutre est donc la compagne de Sir Panda, et leurs portraits sont d’ailleurs affichés en bonne place sur mon mur, juste au dessus de mon bureau. Oui parce que les photos de couple, c’est trop mainstream, m’voyez 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.