« Je crois que j’ai perdu le (sans) fil… »

Bon, en ce moment j’utilise Ubuntu. Pourquoi ? Un peu par la force des choses, et parce que je vais bientôt peut-être me lancer dans des activités d’initiation à Linux, et que dans ces cas-là, Ubuntu me semble incontournable (encore que ça se discute de plus en plus), et que depuis la dernière fois que j’y ai touché, ça a sacrément changé.

Bon, bref le problème de ce soir ne se situe pas là. Aujourd’hui encore, Ubuntu semble pâtir de problèmes logiciels, matériels, ou les deux, assez hallucinants pour une distribution qui se veut ouvertement très grand public, je trouve.

Avant toute chose, étant donné que je sais que ce genre de problème peut être en partie due au matériel, je précise que j’ai un laptop HP EliteBook 8540p.

Tout a commencé par un…

Réveil difficile

Ubuntu a toujours eu a toujours d’énormes problèmes concernant la mise en veille et l’arrêt de la machine. En ce moment sur 13.04 (la toute dernière version, et oui je suis fou), j’en ai moi-même eu un (deux en fait).

Mon ordinateur se met en veille correctement. En revanche, impossible de le réveiller. Ça varie, mais en général l’écran reste noir, avec ou non curseur de la souris, et si on attend au bout d’un moment, on obtient le fond d’écran qui devrait s’afficher en petits morceaux, comme découpé, et un freeze total du système.

Par défaut, Ubuntu utilise le pilote graphique libre Nouveau. J’ai appris qu’une solution pour contourner ce problème est d’utiliser les pilotes NVidia (propriétaires). Effectivement, ça marche… sauf que depuis, j’ai parfois des petits problèmes d’

Insomnie

En effet, maintenant la mise en veille marche, mais cette fois c’est l’arrêt (shutdown) total du PC qui déconne :s Environ une fois sur trois, au lieu de s’éteindre normalement, le PC reste sur un écran noir, mais continue de tourner… Un problème qu’une fois de plus je ne suis pas le seul à avoir.

J’ai lu sur un topic du forum d’Ubuntu (je n’ai pas retrouvé le lien) que cela pourrait provenir du driver d’NVidia. Zut de flûte, alors en gros, soit je prends Nouveau, et je n’ai pas la veille, ou je prends NVidia, et je n’ai un shutdown sur 3 ?

Wat iz da fuque ?

C’est incroyable. Enfin bon, ici plutôt que de se plaindre, on agit.

Alors j’ai lu sur encore un autre sujet du forum Ubuntu (que je n’ai pas retrouvé non plus, rah !) que mettre à jour vers le kernel Linux 3.9 résoudrait le problème.

Bon alors, sitôt dit, sitôt fait, l’installation se passe bien (à part un message d’erreur Python: no module named apport … qui va se révéler bien plus critique que prévu), reboot, c’est good…

SAUF QUE y a plus le Wi-Fi ! 😮

Oukilélesanfil

Panique à bord, y a plus Internet (sans fil)… Heureusement le filaire marche toujours. Du coup, nouvelle session de recherche… J’ai, une fois de plus, découvert que je n’étais pas le seul. Cette-fois, le driver propriétaire de la carte réseau, une Broadcom BCM43224, semble être le coupable.

Pour moi, la solution fut la même que pour le dernier intervenant (à la date d’aujourd’hui 😉 ) de la dernière discussion : juste désactiver le driver proprio Broadcom de la carte (en allant dans System Settings -> Software and Updates -> Additional Drivers ), et pif pouf paf, le Wi-Fi s’est mis à remarcher…

Bon OK, la carte réseau va peut-être marcher moins bien, moins de débit ou que sais-je. Mais pour le moment, rien de perceptible, et je peux (enfin) mettre le PC en veille et effectuer un shutdown (enfin, pour l’instant, ça n’a pas encore buggé depuis la MÀJ du kernel).

——

Je trouve ça un peu hallucinant quand même que pour une distrib comme Ubuntu souffre encore de bugs sur des fonctionnalités aussi basiques, et que du coup, des choses comme la veille ou l’arrêt du PC ne marchent pas encore par défaut (ou à tous les coups). J’en reste sur le cul. Mais bon je l’ai cherché, j’ai installé une version toute nouvelle (13.04), si je voulais du stable, fallait prendre une LTS.

Je songe à re-migrer (encore) un de ces jours, mais depuis que je me sers de mon PC comme outil de travail en stage, mieux vaut ne pas s’adonner à ce genre de loisirs en ce moment. Et puis, ne nous voilons pas la face, toutes les distros ont leurs problèmes.

Et puis j’ai un peu la flemme, aussi. Voilà voilà…

 

3 réflexions au sujet de « « Je crois que j’ai perdu le (sans) fil… » »

  1. WiwiDK

    Actuellement, j’ai la dernière LTS sur mon fixe. Je n’ai pas trop de soucis avec, mais effectivement tout ce qui est reboot, et arrêt c’est pas encore la joie, des fois ça marche, des fois je dois reboot manuellement (Nooooo). Comme je reste un windowsien, j’ai pas trop cherché à régler ce problème; comme je boot assez rarement sur mon linux.
    Cependant, je dois dire que mine de rien on revient de très loin au niveau de la compatibilité matérielle… Je me rappelle il y a 6 ans les premières fois où j’ai utilisé Ubuntu, (c’était Feisty fawn 7.04), y’avait beaucoup de trucs qui marchaient pas et qui sont venus par la suite (carte son non supportée, dongle wifi non plus ….- à cette époque j’ai passé outre et j’ai acheté un adaptateur CPL- très cher à l’époque). Mais reste que en commençant sans rien connaître à Linux( SUDO! Sudo quoi? Sudoku?), j’ai réussi à me débrouiller tant bien que mal (pour une utilisation plutôt basique).

    Pour moi leur définition de grand public ne représente peut être pas le Très grand public (C’est à dire, les personnes qui savent à peine ce qu’est un clic droit ou faire un copier coller), mais plus les gens qui ont un peu de patience et qui savent réfléchir un minimum et pas les gens qui envoient leur claviers ou l’écran par la fenêtre au moindre problème. Alors oui, ça demande un temps d’apprentissage, mais je dirai que quand les constructeurs de Hardware s’investiront beaucoup plus et feront des drivers qui marchent aussi bien que sur Windows, là on aura de bien meilleurs résultats.

    Répondre
    1. Pando Auteur de l’article

      D’ailleurs, je tiens à linker, ici aussi, un lien que je trouve pas mal dans le juste : pourquoi Linux n’est pas prêt pour le desktop.

      Moi je pense qu’on a beau dire, malgré l’arrivée de Steam etc. sur Ubuntu et consorts, Linux est encore loin d’ « avoir les épaules » pour le très grand public (alias Mme Michu ou Jean-Kévin). Mais, là encore, les raisons sont multiples (drivers de mauvaise qualité, OS sans intérêt commercial…), et certains travers de Linux ont à mon avis fait le beurre de, par exemple, Mac.

      Mais c’est un sujet très vaste…

      Répondre
  2. Pando Auteur de l’article

    Au fait, pas plus tard que l’autre jour, mon PC s’est bloqué sur l’écran noir au shutdown.

    Le problème n’est donc pas résolu. 😀
    Il faudra que je me repenche dessus…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.